Page blanche et plus d’idées

« On ne fait pas toujours ce qu’on veut dans la vie. Parfois, au lieu de décider, on subit. » [K. Pancol – Les yeux jaunes des crocodiles]

L'esprit c'est comme un parachute, pour que ça marche il faut l'ouvrir

En ce moment, j’ai le syndrome de la page blanche : je ne sais plus quoi écrire sur Etre une Fille d’Avril. L’actualité française, européenne et mondiale est morose, tout comme mon moral. Je passe mon temps entre les cours, les travaux dirigés et l’abrutissement devant les séries.

A la fatigue morale, s’ajoute la fatigue physique et heureusement, je suis en vacances pour deux semaines, même si il y aura encore les devoirs à faire. J’en viens à me dire « Vivement la fin de cette année mais surtout, vivement la fin de l’Université » alors que j’ai sacrément peur de l’avenir, peur de l’arrivée sur le marché du travail. Cette dernière année me semble éprouvante : entre le mémoire à faire, les travaux dirigés et l’ambiance négative de la classe, etc.

En ce moment, je broie des idées noires, mais je vais profiter de ces vacances pour essayer d’être plus positive, de voir ce qui est positif dans chaque situation. Parce que les situations ne sont pas toujours négatifs et qu’il y a toujours du bon quelque part pour ceux qui arrivent à le voir.

0eadc5ed92738840787bd02e0f5d21cb

Publicités

3 réflexions sur “Page blanche et plus d’idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s