Avoir confiance en soi, ce n’est pas inné, mais j’y travaille.

Je sais pas pour toi, mais pour moi, la confiance en soi, ça reste encore un petit problème à régler.

J’ai déjà fait un grand pas en ne doutant plus de moi et de ma légitimité ,en sachant qu’il existe en moi des capacités qui étaient insoupçonnables avant. Cette année universitaire, contrairement à celles d’avant, m’a beaucoup aidé à avoir plus confiance : en effet, j’ai réussi cette année avec de bonnes notes, contrairement aux années d’avant, j’ai eu des professeurs qui ont eu confiance en moi et qui me l’ont montré et trouver ma voie, professionnellement parlant, ça aide aussi 😀

Le seul point qui me reste aujourd’hui, c’est le fait d’avoir assez confiance en moi pour me présenter et  parler de moi sans stresser ou, tout du moins, sans le montrer. C’est un des défis de cette année et pour m’aider, je commence à lire quelques livres parlant de la confiance en soi et proposant des pistes de réflexions ainsi que quelques conseils. C’est ainsi qu’il n’y a pas longtemps, j’ai lu l’ouvrage d’Isabelle Filliozat : Fais-toi confiance… ou comment être à l’aise en toutes circonstances. Je te le recommande et j’ai envie de te faire partagez « Les mots à se dire et à dire à vos enfants »

Les mots à se dire, à afficher sur votre réfrigérateur et /ou au dessus de votre lit :

  • J’ai le droit d’être moi.
  • Je suis à ma place.
  • Je m’aime. 

Les mots à se dire et à dire à vos enfants en transformant les « je » en « tu » :

  • J’ai le droit d’être différent.
  • J’ai le droit d’avoir un goût personnel.
  • J’ai le droit d’être en colère.
  • J’ai le droit d’avoir des désirs et des envies. 
  • J’ai le droit d’avoir mes propres idées.
  • J’ai le droit de ne pas penser comme tout le monde.
  • Tu est toi et je suis moi. 

Les mots à vous dire et à dire sans modération à vos enfants. Murmurez-vous ces messages importants

  • Tu es capable. 
  • Tu peux le faire.
  • Tu as les ressources en toi pour réussir.
  • Tu as le droit d’échouer.
  • Il est important de se tromper pour apprendre.
  • Plus je fais, plus je deviens compétent. 
  • J’ai le droit de ne pas être parfait. 
  • J’ai le droit de faire des erreurs.
  • J’ai le droit d’échouer et de me relever. 

Les mots à vous dire et à souffler à vos enfants :

  • Je peux aller vers les autres.
  • Tout le monde partage les mêmes émotions et les mêmes besoins.
  • J’ai droit à ma place.
  • Je suis utile par ma simple présence. 
  • J’ai autant de valeur que les autres. Tout vie humaine à une valeur.
  • Je participe à l’humanité.
  • J’ai le droit de demander, de donner, de recevoir, de refuser.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s